Les partenaires


Coûts de revient au premier trimestre : stabilité


Au cours du premier trimestre, les indices CNR de coûts de revient ont donc connu une hausse très modérée. L'indice de référence, celui du 40t longue distance a augmenté de 0.36% hors gazole. Et en y incluant le poste gazole, il a même enregistré une petite baisse de 0.23% (le gazole a en effet baissé de 2% sur la période). Cette faiblesse tient à l'absence de tout mouvement concernant les charges sociales (salaires, frais de déplacement), en l'absence de tout accord de revalorisation des minima sociaux.

Parmi les principales évolutions significatives sur ce premier trimestre :

- La hausse de la TICPE. Au 1er janvier 2017, la TICPE nationale applicable au gazole routier a augmenté de +3,26 €/hl (+2,26 €/hl au titre de la taxe carbone, +1 €/hl au titre du rapprochement des fiscalités sur les carburants). Et se sont ajoutées les modifications de fractions régionales (transferts de financement, Pass-navigo Ile-de-France, etc. ). Conséquence, la hausse de TICPE a atteint en moyenne nationale +3,46 €/hl au 1er janvier 2017.

- La hausse des péages. Une revalorisation coordonnée des tarifs de péages est intervenue au 1er février 2017 entraînant une hausse du poste infrastructures de 1%.

- La hausse des matériels. Elle est principalement liée aux renouvellements de parcs sur la norme Euro VI (selon le CNR, 20% du parc sera renouvellé cette année).

- La hausse des assurances flotte qui ont pris 1.2% en moyenne depuis le début de l'année.

Les autres postes (coûts de structure, maintenance) sont restés stables.

Pour les autres catégories de profils de véhicules, le schéma est globalement le même avec des hausses très modérées : +0.48% pour le porteur régional (davantage impacté par la hausse des prix des matériels); +0.33% pour le 40t régional et +0.39% pour le frigo 40t