Les partenaires


Feux verts au niveau de la conjoncture du transport routier


Le Comité National Routier vient de publier une note sur "Perspectives économiques et coûts du TRM" qui fait le bilan de l'année en cours, tant au niveau de la santé du transport routier que d el'évolution des coûts.

Concernant les perspectives d'activités du transport routier, le CNR est plutôt optimiste : "le pavillon français se redresse. Après le compte propre dont l’activité a progressé de + 8,9 % en 2016, c’est le compte d’autrui qui bénéficie des regains actuels de l’économie française. Ainsi, au 1 er trimestre 2017, l’activité du compte d’autrui progresse de +4,3 % et, sur un rythme annuel (T1 2017 / T1 2016), cette croissance est de + 8,2 %." Seul bémol : l'activité internationale qui continue à régresser, orientant de manière durable le pavillon français sur les seuls trafics internes.

Signe tangible de cette embellie : la difficulté à recruter des conducteurs pour satisfaire la demande. Côté investissements même s'ils marquent le pas, on reste sur un trend dynamique. La progression des immatriculations aura quand même du mal à renouveller la performance de 2016 (+12.6%).

Autre bonne nouvelle : cette reprise ne s'accompagne pas, pour l'instant, d'une flambée des coûts de production. Certes, les coûts du TRM sont orientés à la hausse, mais dans des proportions proches de celles de l'inflation qui est attendue entre 1.1 et 1.4% en 2017. Hors gazole, l'indicateur longue distance a progressé de 0.9% sur un an (août 2016 à août 2017) et de 0.8% depuis le début de l'année. L'indicateur régional porteurs a progressé quant à lui de 1.2% en annuel et de 1.1% depuis le début de l'année.

Les principales hausses de coût sont imputables aux postes matériel (+2% environ), salaires et charges (1% environ) et infrastructures (1%).

Plus volatile, le poste gazole continue son yoyo : forte augmentation en fin d'année dernière/début d'année et décrochage ces derniers mois. Résultat : sur un an (août 2016-août 2017), le poste gazole professionnel a pris 5.2%; mais il a baissé de 5.3% depuis le début de l'année.