Les partenaires


Interdictions PL : les Euro 3 exclus de Paris


Depuis le 1er juillet, les véhicules Euro III, immatriculés avant octobre 2006, ne peuvent plus entrer dans Paris et sa petite couronne. Idem à Grenoble

Incontestablement en matière de lutte contre la pollution atmosphérique, Grenoble et Paris maintiennent le cap en restreignant au fil du temps l’accès de leurs centre ville aux véhicules les plus anciens.

A Grenoble, un arrêté du 12 avril dernier a étendu l’interdiction de circulation des Euro 3 à quasiment toute l’agglomération. La ZFE (zone à faible émission) de Grenoble couvre dorénavant 11 communes. Et en 2020, 18 communes supplémentaires devraient intégrer la ZFE rendant compliquée la vie des transporteurs. Il convient quand même de préciser que la rocade, comme l’A480 et l’A41 sont exclues du dispositif (de même que certains catégories de véhicules comme ceux qui approvisionnent les marchés).

A Paris et dans sa petite couronne (en fait à l’intérieur de l’A86), depuis le 1er juillet, les PL classés Crit’Air 5 sont désormais interdits de circulation (cela concerne tous les véhicules Euro 3). Là encore, les voies de transit (A86, périphérique) ne sont pas concernées, ainsi que certaines catégories de véhicules (approvisionnement de marchés par exemple).

Ces règles sont amenées à se durcir dans un délai assez court. Le Grand Paris (car il s’agit bien ici d’une décision du Grand Paris et non de la seule ville de Paris) a ainsi pris le calendrier suivant :

- 2021 : interdiction des véhicules Crit’Air 4, incluant les poids lourds Euro 4 et antérieurs, immatriculés avant le 30 septembre 2009 ;

- 2022 : interdiction des véhicules Crit’Air 3, incluant les poids lourds Euro 5 et antérieurs, immatriculés avant le 31 décembre 2013 ;

- 2024 : interdiction des véhicules Crit’Air 2, incluant les poids lourds Euro 6 et antérieurs ; interdiction de tous les véhicules diesel.