Les partenaires


L'influence du CNR dans le mécanisme d'indexation gazole


Dans sa dernière newsletter, la CNR rappelle son rôle dans la pratique de l'indexation gazole. Et rappelle que selon sa dernière enquête annuelle portant sur 2015, 96% des entreprises de transport routier travailant en longue distance, ont recours au mécanisme d'indexation gazole. Ce taux est équivalent pour les entreprises ayant une activité de transport de marchandises en
régional 40 T. En revanche, il varie selon la taille des entreprises : dans celles qui ont plus de 50 salariés, la pratique est absolue (100%), alors que dans celles qui en ont moins de 20, on passe à 87%.

Les résultats de l’enquête montrent que ce sont encore les transporteurs qui fixent majoritairement les
référents des calculs en matière d’indexation gazole (56,2 % des cas). Les chargeurs sont cependant assez influents au niveau des petites entreprises (moins de 20 salariés) : ce sont eux qui décident unilatéralement de la part relative utilisée dans la formule d'indexation gazole dans près de 41 % des cas, alors que cette influence n'est que de 20% dans les autres classes d'entreprises (plus de 20 et plus de 50 salariés).

Pour le choix des parts relatives gazole, le CNR ne peut que se réjouir de son influence : dans 82,3 % des cas, elles proviennent directement de l’information statistique du CNR. Quant au choix de l'indicateur de l'évolution, son influence est tout aussi grande : dans 88% des cas c'est un indicateur CNR qui est retenu (47% pour le prix cuve moyenne mensuelle et 40% pour l'indicateur gazole professionnel).