Les partenaires


La logistique frigo manque de bras


Les entreprises de la logistique frigorifique, regroupées au sein de la "Chaîne logistique du froid" font aujourd'hui le constat que malgré 10% de population au chômage, elles ont du mal à recruter. Un paradoxe.

La  période  d’été  a  malheureusement  confirmé  la  pénurie  de  main  d’œuvre  dans  les métiers  de  la  logistique  du  froid,  notamment  pour  les  postes  de  manutentionnaires, caristes, préparateurs de commandes ou conducteurs. LA  CHAINE  LOGISTIQUE  DU  FROID,  qui  réunit  les  organisations  professionnelles  du transport et de la logistique sous température dirigée, coordonne pourtant les efforts de chacun  pour  promouvoir  ces  métiers,  alors  que  la  filière,  par  son  dynamisme,  tient aujourd’hui  une  place  importante  dans  l’économie  française  en  assurant l’approvisionnement  des  usines,  des  magasins,  des  restaurants  et  désormais  des particuliers avec le développement de l’e-commerce. 
Pour  autant,  alors  que  10%  de  la  population est  en  recherche  d’emploi,  les professionnels  de  la  logistique  du  froid  ne  parviennent  pas  à  pourvoir  à  tous  leurs besoins  de  recrutement.  Des  milliers  d’emplois  sont  à  prendre,  avec  ou  sans qualification.  Aujourd’hui,  les  professionnels,  à  travers  LA  CHAINE  LOGISTIQUE  DU FROID,  lancent  un  véritable  cri  d’alarme  pour  être  en  mesure  de  répondre  aux demandes du marché.

LA CHAINE LOGISTIQUE DU FROID représente aujourd’hui plus  de  120  entreprises  ou  groupes  de  transport  ou  d’entreposage  frigorifique exploitant plus de 15 000 véhicules et 8 M m3 de stockage négatif et près de 50 équipementiers et constructeurs.