Les partenaires


Le paquet routier européen enfin adopté !


Le 8 juillet, le parlement a définitivement adopté le paquet routier-mobilité européen visant à améliorer les conditions de travail des conducteurs et à mettre fin à la distorsion de la concurrence dans le secteur du transport routier.

Les députés ont approuvé sans modification les trois actes législatifs adoptés par les ministres en avril dernier. Cette ultime décision clôt enfin un épisode qui dure depuis plus de 4 ans. Les conséquences à moyen terme sur l’organisation et l’économie du transport routier en Europe sont loin d’être négligeables.

Les règles révisées concernent le détachement des conducteurs, leurs temps de conduite et de repos et une meilleure application des règles de cabotage (le transport de marchandises effectué par des transporteurs non-résidents dans un État membre d’accueil, à titre temporaire).



De nouvelles conditions de travail pour les conducteurs

Les entreprises devront organiser leur calendrier de manière à ce que les conducteurs du secteur du transport international de marchandises puissent rentrer chez eux à intervalles réguliers (toutes les trois ou quatre semaines, en fonction des horaires de travail).

Le repos hebdomadaire normal obligatoire ne peut pas être pris dans la cabine du camion. Si ce temps de repos n’est pas pris au lieu de résidence, l’entreprise doit payer les frais d’hébergement.



La lutte contre les pratiques illégales

Tous les véhicules seront équipés de tachygraphes, qui enregistreront chaque passage de frontière. Afin de prévenir le cabotage systématique, une période de carence de quatre jours sera introduite avant que d’autres opérations de cabotage puissent être effectuées dans le même pays avec le même véhicule.

Les entreprises de transport routier devront être en mesure de démontrer qu’elles ont un volume important d’activités dans l’État membre où elles sont enregistrées.

Les nouvelles règles exigeront également que les camions retournent au centre opérationnel de l’entreprise toutes les huit semaines.

L’utilisation de véhicules utilitaires légers de plus de 2,5 tonnes sur les trajets internationaux sera également soumise aux règles de l’Union applicables aux transporteurs, notamment en ce qui concerne l’installation d’un tachygraphe et d’accès à la profession.



Les règles sur le détachement des conducteurs
Les règles en matière de détachement s’appliqueront au cabotage et aux opérations de transport international, à l’exception du transit, des opérations bilatérales et des opérations bilatérales avec deux chargements ou déchargements supplémentaires.



Prochaines étapes
Les règles adoptées entreront en vigueur après leur publication au Journal officiel de l’UE dans les semaines à venir. Les règles sur le détachement s’appliqueront 18 mois après l’entrée en vigueur de l’acte législatif. Les règles sur les temps de repos, y compris les retours des conducteurs, s’appliqueront 20 jours après la publication de l’acte. Les règles sur les retours des camions et les autres modifications relatives à l’accès au marché s’appliqueront 18 mois après l’entrée en vigueur de l’acte sur l’accès au marché.