Les partenaires


Le transport routier néerlandais en petite forme


Avec seulement 10 millions d'habitants, soit 20% de la population française, les Pays Bas disposent pour autant d'un secteur transport routier particulièrement actif. Le pavillon néerlandais a réalisé en 2017 quelques 70 milliards de txkm (contre 154 en France, soit 45% de nos trafics). Une performance qu'il doit en grande partie à la présence de ses ports. Le secteur du TRM compte plus de 100 000 véhicules pour près de 112 000 conducteurs. En termes d’emploi, c’est un des principaux secteurs de l’économie néerlandaise. "La force commerciale des transporteurs néerlandais se trouve dans leur proposition d’offre complète avec l’acheminement des marchandises en importation, les services administratifs, une organisation logistique et une prestation de transport de qualité jusqu’au dernier kilomètre, note le CNR. De cette façon, elles arrivent à imposer des prix élevés." Autre force : la souplesse organisationnelle, "grâce à l’existence de nombreux sous‐traitants indépendants, précise le CNR, mais aussi à leur capacité de moduler les heures de travail des conducteurs."

Pour autant, rien n'est vraiment rose au pays des tulipes. Le CNR note ainsi que le transport routier néerlandais est caractérisé par des coûts de production élevés, en raison notamment de l'importance des coûts sociaux. Ainsi, le coût de production kilométrique pour un véhicule 40t longue distance est de 1.09€ contre 1.03€ en France (chiffres 2015), soit 3% de plus. Aux Pays Bas le coût d'un conducteur est d'environ 62000€ contre 47500€ en France.

Dans ces conditions, il n'est guère étonnant de constater que le transport routier néerlandais souffre depuis quelques années, notamment au niveau des trafics internationaux qui représentent encore 60% des trafics totaux. A l'exception d'une reprise en 2013, les trafics internationaux ne cessent de baisser depuis une dizaine d'année et sont passés de 46 milliards de txkm en 2008 à 37 en 2015, soit une baisse d'environ 20%. Quant aux trafics nationaux ils se maintiennent de manière stable aux alentours des 32 milliards de txkm. Signe des temps : les kilomètres moyens parcourus par les transporteurs néerlandais à l'international n'est que 275 kilomètres, faisant en fait de ce transport international un grand transport régional rayonnant principalement sur l'Ouest de l'Allemagne, la Belgique et le Nord de la France.