Les partenaires


Restriction de l'accès à Paris pour certains PL: la signalétique mise en place


La Ville de Paris a présenté en février un plan de lutte contre la pollution atmosphérique. Ce plan consiste notamment à faire de Paris une zone à basses émissions par des restrictions de circulation applicables aux  véhicules les plus polluants. Sont notamment visés depuis le 1er juillet 2015 les autobus, autocars et les poids- lourds de classe 1, c'est-à-dire tous les camions aux normes Euro 0, 1 et 2. Le Périphérique est exclu du dispositif.

Mais concrètement la mise en oeuvre de cette décision se fait avec prudence. D'abord, la maire de Paris a annoncé que la partie «interdiction avec répression» ne démarrera qu'après l'adoption définitive de la loi sur la transition énergétique. Ensuite la Préfecture de Police de Paris a précisé qu'elle ne pourrait pas effectuer de contrôles systématiques, mais travaillerait sur la base de contrôles inopinées. Le préfet de police plaide d'ailleurs pour la mise en place de vignettes de couleur, seule solution pour assurer une politique de contrôle efficace.

On est donc pour l'instant plus dans l'expérimentation et la pédagogie.


En attendant, un arrêté du ministère de l'intérieur, publié dans le JO du 19 juillet, vient d'apporter une pierre importante à ce nouveau dispositif par la création d'une signalétique spécifique.

Cet arrêté autorise l'expérimentation d'un nouveau panneau de signalisation routière relatif à une zone à circulation restreinte des véhicules terrestres à moteur classés en fonction de leur niveau d'émission de polluants atmosphériques.
Le dispositif de signalisation sera implanté sur l'ensemble du territoire de la commune de Paris à l'exception du boulevard périphérique, du bois de Vincennes et du bois de Boulogne.Il sera expérimenté pour une durée de trois ans.