Les partenaires


Sécurité routière : ce qui attend les transporteurs


Le comité interministériel du 2 octobre dernier a présenté une série de mesures (une vingtaine) visant à réduire l'accidentologie qui progresse de manière régulière depuis un an.

Le gouvernement entend lutter contre les contournements de la loi en matière de contrôle automatisé, notamment le fait que les personnes morales tendent à se substituer aux personnes physiques pour l’acquittement des amendes et ne denonçent pas les condcuteurs concernés par l'infraction. En ce qui concerne le paiement des amendes par l'entreprise, cette pratique sera interdite à partir de novembre (une mesure qui figurait déjà dans le dernier plan présenté en janvier dernier).