Les partenaires


Indicateurs de conjoncture en TRM : pas de véritable perspective


Les indicateurs de conjoncture de la Banque de France (BDF) pour le transport routier de marchandises en septembre ne sont guère enthousiasmants. L’indicateur d’activité du mois passé a encore reculé pour passer de 6.79 à 1.37 (série corrigée des variations saisonnières). L’indicateur des effectifs continue également de reculer passant de 3.76 à 0.2. L’indicateur de prix continue malgré tout de se redresser pour sortir de la zone négative et atteindre les 3.94.

On peut se satisfaire en jugeant  que l’ensemble de ces indicateurs reste pour l’instant au dessus ou proches de la barre symbolique du 0 et qu’ils se situent à des niveaux équivalents à ceux de l’année dernière. Pour autant il est difficile de parler d’un semblant de reprise, ces indicateurs montrant qu’il y a autant de cehfs d’entreprise optimiste que pessimiste sur le ryhtme de leurs affaires


D’autant que les perspectives ne sont guère réjouissantes. Le mois dernier, l’indicateur des prévisions d’évolution de l’activité avait connu une très forte hausse, dépassant l’indice de 15. Feu de paille puisque cet indicateur est retombé à 7.8. Les prévisions sur les effectifs sont légèrement positives, de même que les évolutions sur les prix. Mais on reste dans des eaux prochesz du zéro, ce qui ne signifie nullement un risque de tension.